Un bon flic est un flic mort

Un bon flic est un flic mort

Posté par gilkinson gilkinson - 29 octobre 2014 - Vue 3731 fois

albi sivens

Au 1er plan le lanceur Cougar 56mm, fabriqué par la société française Nobel Sport ( plus de 2 millions d'euros de bénéfices par an, déclarés du moins... et payés par on sait qui ) est une arme supposée être non-léthale lorsqu'elle n'est pas utilisée illégalement ( sa portée est tout de même de 200m ). A l'inverse, c'est-à-dire utilisée en "tir tendu" à courte distance, ça peut arracher des bras, crever des yeux, et même tuer... c'est assez difficile de savoir à l'avance, surtout quand on est flic.

Commentaires sur cette photo

  • cegebe
    29 octobre 2014

    Salut, ce sont tes photos?

    Répondre à ce commentaire
  • gilkinson
    29 octobre 2014

    Nope, celles d'un cousin à mon père.

    Répondre à ce commentaire
  • al
    al
    29 octobre 2014

    Je suis un peu gêné par le titre. On pourrait imaginer un bon flic qui défendrait les citoyens contre les abus de pouvoirs et non l'inverse. Et puis ce ne sont pas eux qui tirent les ficelles. À mon avis il vaut mieux s'employer à démystifier les manipulations de notre pseudo-démocratie (ce que tu fais bien dans ton petit texte descriptif) que se défouler sur ses bras armés qui au bout du compte sont plutôt des pauvres types conditionnés et manipulés jusqu'à l'os. Évidemment c'est facile à dire derrière un clavier d'ordinateur quand on a pas vécu la scène.

    En tout cas merci pour le témoignage et les photos.

    Tiens en cherchant un peu on apprend que cet appareil "offre une grande capacité d'intervention avec une apparence non agressive médiatiquement": http://servir-et-defendre.com/viewtopic.php?f=202&t=7941 Précision intéressante qui en dit long.

    Répondre à ce commentaire
  • gilkinson
    29 octobre 2014

    "On pourrait imaginer un bon flic..." : quelle imagination hors du commun...
    "pas eux qui tirent les ficelles" : effectivement, ce sont pas des ficelles qu'ils tirent.
    "des pauvres types conditionnés et manipulés" incapables d'imaginer autre chose que leur sale boulot pour bouffer des patates.
    "en cherchant un peu on apprend que cet appareil" a ravi les gens qui l'utilisent tellement il est plus efficace que l'ancien modèle.
    "Je suis un peu gêné par le titre" : ben change les...

    Répondre à ce commentaire
  • al
    al
    30 octobre 2014

    Arf non je vais pas user de mes droits d'admin pour faire de la censure. Les seules éditions que je m'autorise c'est pour corriger mes fautes d'orthographe.

    Répondre à ce commentaire
  • jules
    2 novembre 2014

    Pour être passé vers wilson / jean jaurès aux alentours de 20h ce samedi alors que j'allais tranquillement siroter une bière au PL comme à l'accoutmée, j'ai pu constater qu'il est quand même assez difficile d'imaginer de bons flics au service des citoyens.
    En l'occurence ils ont fait du grand n'importe quoi à base d'une pluie de bombes lacrymogènes, tantôt frôlant la tête des passants, tantôt ricochant sur la voiture de papy-mamy terrifiés, tantôt frappant un édifice bancaire ( si si ! ), et provocant la débandade des piétons à laquelle se mêlaient des scooters passant à toute berzingue manquant de rouler sur les gens, des bagnoles faisant demi-tour à l'arrache au milieu de tout ça, j'en passe et des meilleures.
    Et pourtant il y avait un dispositif policier plus qu'important, et pourtant les chefs cravatés étaient présents sur le terrain, stressés entre le walkie-talkie à la main droite et le cell à la main gauche.
    Et le pire c'est qu'il ne se passait rien... pas de menace, pas de casse ou quoi que ce soit... juste rien. Ce qui n'a pas empêché les arrestations arbitraires.
    Bref, on pouvait surtout sentir que les flics étaient pressés de finir leur journée et qu'ils se sont sentis obligés d'en mettre une bonne couche avant de s'exécuter. Mais chose sure, ils étaient aux antipodes d'une quelconque gestion de la sécurité publique.

    Répondre à ce commentaire
  • jules
    3 novembre 2014

    Trouvé également un témoignage qui corrobore plus ou moins le mien (j'ai pas compté 2000 personnes, très loin de là, j'aurais dit un gros 500 à la louche ).
    http://iaata.info/Compte-rendu-succinct-de-la.html
    Quelques exrtraits (bien) choisis.
    "... il est de plus en plus difficile de distinguer ceux et celles qui y ont pris part depuis le début et les passant.e.s. Les forces de l’ordre ne font d’ailleurs aucune différence, tout ce qui ne porte pas d’uniforme est un ennemi potentiel. Le gaz ne connait pas de frontière d’âge ni de classe, l’égalité républicaine réalisée par les compagnie de sécurité du même nom."
    "... la tombée de la nuit ajoute à la confusion. Le métro est fermé, le centre ville est bondé comme d’habitude. Les lacrymogènes tombent sur les voitures coincées dans les bouchons."
    "Surtout commence la valse des arrestations. Il faut justifier l’action policière par un nombre conséquent d’arrestations."
    Bref, il en ressort bien que les flics ont fait un gros nawak.

    Répondre à ce commentaire
  • al
    al
    4 novembre 2014

    Au cas où ce n'était pas clair, mon propos n'était pas de défendre la police dans sa forme actuelle, mais d'envisager une autre police, qui aurait sa place dans une *vraie* démocratie. http://lavraiedemocratie.fr/

    Répondre à ce commentaire
  • francois
    6 novembre 2014

    Il est clair que la forme actuelle n'est pas défendable, car uniquement concentrée à la répression. On ne pourra jamais penser du bien de ce qui nous enlève des choses. C'est, entre autre, le retour de la droite au pouvoir après Jospin (LA révolution conservatrice française) qui a cassé l'effort du rôle de médiation de la police pour ne la concentrer que sur la répression, la peur du gendarme. Mais si cette question sort de la sphère publique, c'est la privatisation de la sécurité, comme dans des quartiers de millionnaires aux usa ou au Brésil gardés par des milices privées lourdement armées opérant en toute impunité. Malgré la violence d'état insupportable, l'abolition de la police publique ne fera qu'accroitre les inégalités. C'est exactement ce qu'attendent les dieudo & soral (mais ils seront en Suisse à ce moment là) : que ça pête pour qu'on envoie l'armée dans les banlieues et qu'on justifie une quantité infinie de violence sur les plus pressurisés de cette société ...

    Répondre à ce commentaire
  • tonton
    30 octobre 2014

    ENOPOL

    Répondre à ce commentaire
  • francois
    30 octobre 2014

    Un bon bidule est un bidule mort. Remplacez bidule par ce que vous voulez, c'est dans la bouche de plein de gens : comme si supprimer une conséquence pouvait régler le problème de la cause. Certes, ça défoule de le dire, mais y croire ... Comme @al, je n'ai pas vécu la scène et je suis là tranquille derrière un clavier, c'est facile à dire. J''éprouve une grande compassion pour les victimes de luttes inégales, où la surdité de l'appareil étatique ne suspend qu'après l'irréversible pour singer une démocratie-spectacle qui masque le pouvoir des multi-nationales.

    Passé ma gêne avec le titre choc mais à la hauteur de la violence d'état : merci pour ces informations !

    En autre choc lexical, un représentant d'exploitants agricoles souhaite chasser les "djihadistes verts" http://www.slate.fr/story/94045/khmers-verts-djihadistes-verts-ecologistes-modes L'escalade habituelle ...

    J'allais faire une blague vaseuse avec une cougar, mais non.

    Répondre à ce commentaire
  • francois
    30 octobre 2014

    L'article de reflet.info offre aussi un éclairage intéressant sur la violence d'état, avec des infos hallucinantes ... http://reflets.info/tirs-de-barrage-violence-detat/

    Répondre à ce commentaire
  • jules
    31 octobre 2014

    Rhoo, si, allez, on veut la blague !!!
    Parce que là c'est glauque...

    Répondre à ce commentaire
  • bastien
    4 novembre 2014

    Moi je suis pour, mais quand je poste des funkugreries, je me fais engueuler !!!

    Répondre à ce commentaire
  • nicolas
    4 novembre 2014

    La manif de Toulouse est passée aux "infos" en Italie, c'est la gloire (par contre j'enlève le son en regardant la RAI pour éviter les réactions allergiques, donc je sais pas trop ce qu'ils en ont dit) . Moi aussi je voudrais bien la blague sur la cougar. Ou alors juste la cougar, même sans la blague.

    Répondre à ce commentaire
  • al
    al
    4 novembre 2014

    Je crois que c'est toi qui viens de la faire, la blague :-)

    Répondre à ce commentaire
  • gaspar
    11 novembre 2014

    La stupidité ne fait pas pousser les arbres. Le cynisme et la haine non plus. C'est facile de se défouler caché derrière un écran et de cracher son fiel sur les autres. Inscris toi au karaté pour canaliser ton énergie négative.

    Répondre à ce commentaire
  • gilkinson
    5 décembre 2014

    Tu remarqueras que la discussion ne porte ni sur la poussure des arbres, ni sur la canalisation de l'énergie.

    Répondre à ce commentaire
  • al
    al
    5 décembre 2014

    La pousse des arbres, ça suffira ;)

    Répondre à ce commentaire
  • jules
    31 décembre 2014

    Moi qui pensais que t'étais un adepte des langues vivantes... ;-)

    Répondre à ce commentaire
  • tonton
    31 décembre 2014

    D'un autre coté, un type qui a ses deux langues sur la tête...

    Répondre à ce commentaire
  • gaspar
    7 décembre 2014

    Ha ha, Je remarque surtout qu'il n'y a pas de discussion du tout;)

    Répondre à ce commentaire
  • tonton
    30 décembre 2014

    Si, en fait. Les bons flics, faut juste pas les tuer, parce qu'ils sont trop rares.

    Répondre à ce commentaire

Merci de vous authentifier (ou vous inscrire) pour laisser un commentaire